Une hernie discale foraminale

Une hernie discale foraminale est une sorte spécifique d’ hernie discale.
Voyons tout d’abord ce qu’est une hernie discale puis en particulier ce qu’est une hernie discale foraminale.

Comprendre ce qu’est une hernie discale

Cette pathologie se situe au niveau de la colonne vertebral le plus souvent, au niveau des dernières lombaires puisqu’elles supportent tout notre poids.

L’ hernie discale est due à un désagrément que subit un disque intervertébral, c’est à dire ce qui nous sert d’amortisseur de chocs entre les vertèbres de la colonne vertebral.

Pour être plus précis et en bref, le disque intervertébral est constitué entre autres d’un noyau, lorsque le disque est ébréché, fragilisé ou rompu, le noyau sort de son emplacement, c’est ainsi que se produit l’ hernie discale.

Elle peut passer inaperçue, c’est uniquement si le noyau s’avance vers les nerfs qu’on le ressentira et cela peut être très douloureux.

L’ hernie discale foraminale

On en vient à la complication de l’ hernie discale foraminale lorsque l’hernie comprime un nerf lombaire.
Voyons tout ceci plus en détails:

On l’appelle hernie discale foraminale car la particularité se situe au niveau du foramen.

Dans le système de la colonne vertebral, le foramen (signifiant « trou » en latin) est un espace arrondi entre chaque vertèbre, c’est ici que les nerfs lombaires poursuivent leur chemin prenant racine dans le canal rachidien.
Le canal rachidien étant le conteneur de la moelle épinière et des méninges qui l’enveloppent, et bien sûr les racines des nerfs lombaires.

Une hernie foraminale est le fait que l’hernie comprime un nerf du foramen en appuyant dessus.

La colonne vertebral est une zone solide et sensible à la fois, une hernie discale foraminale peut être causée à la longue par de mauvaises positions, un surpoids important ou encore une activité provoquant de nombreux chocs ou demandant des positionnements difficile pour la colonne vertebral.

En règle générale, on est sujet à des risques de problèmes d’ hernie discale à partir de 40 ans mais ce sont souvent les exceptions qui confirment les règles, tout dépend de l’activité au quotidien de la personne.

Bien sûr, nous ne nous improvisons pas praticiens du domaine médical, notre volonté par ces articles est d’informer nos lecteurs et pas de donner un avis médical. Si des maux de dos sont ressentis, une consultation chez son médecin généraliste dans un premier temps s’impose, car les douleurs et les conséquences peuvent être importantes si ce n’est pas pris à temps.


Vous avez aimé cet article ? cliquez sur « j’aime » et retrouvez-moi sur Facebook !
email